superload keep2porn.com

Contribuez à maintenir chez l’aphasique le désir de communiquer en encourageant ses moindres tentatives de communication.

S’il fait des erreurs, il peut être bon de les corriger. Mais vous devez le faire délicatement et de façon indirecte.

Évitez de lui adresser la parole comme s’il était sourd ou déficient

(évitez une voix trop forte et les jeux de physionomie exagérés). S’il ne vous comprend pas la première fois, formulez votre phrase autrement.

Soyez prudents quand vous discutez de ses problèmes devant lui:

certains aphasiques comprennent très bien, les autres comprennent par intermittence.

Si l’aphasique vous questionne sur son problème de langage n’hésitez pas à être franc avec lui.

Si l’aphasique persiste à vouloir s’exprimer et qu’il vous est impossible de le comprendre,

il est préférable à ce moment-là de changer de sujet de conversation et de lui dire aimablement: « On va laisser faire pour le moment et on y reviendra un peu plus tard. Les mots vont probablement vous revenir ». Aussi, autant que possible, et tout dépendant du type d’aphasie, il est recommandé de maintenir vos sujets de conversation centrés sur la situation en cours. Avant de changer le sujet de conversation, il est cependant important d’éliminer quelques situations d’urgence qui peuvent être en cause. Par exemple demandez-lui: « As-tu mal quelque part ? As-tu envie?.. . ».

Il est bon que dans certains cas vous formuliez vos questions de façon à obtenir une réponse par un « oui » ou un « non »

surtout au début.

Durant les activités pour lesquelles vous l’aidez (s’habiller, se laver, manger – , vous pouvez contribuer à une stimulation linguistique en verbalisant pour lui les actions en cours.

Évitez cependant d’abuser et de tomber dans le verbiage.

Encouragez l’aphasique à utiliser des gestes comme complément à ses tentatives d’expression.

Il faut cependant éviter que les gestes ne remplacent la parole.

Ne vous étonnez pas de l’utilisation des jurons par l’aphasique.

Donnez-lui, si c’est possible, le mot qui lui manque à ce moment-là.

Donnez-lui tout le temps nécessaire pour s’exprimer sans l’interrompre et sans lui fournir toutes sortes de phrases qui ne peuvent qu’ajouter à sa confusion.

S’il ne parvient pas à trouver le mot, vous pouvez lui accorder votre aide, soit en lui donnant le mot, soit en formulant lentement le début du mot pour qu’il le continue par la suite.

Saisissez votre recherche, puis validez avec la touche Enter